Un riad est une maison marocaine traditionnelle spécifiquement connue pour son jardin clos et sa cour. Les riads sont très communs au Maroc, ils étaient autrefois des maisons pour les riches marchands et commerçants. Aujourd’hui, les riads de tout le royaume du Maroc ont été transformés en chambres d’hôtes de luxe pour le plaisir des voyageurs locaux et étrangers.

Ces bâtiments traditionnels appelés « Riads » ont joué un rôle majeur pour faire du Maroc l’une des meilleures destinations touristiques au monde. Découvrir le vrai mode de vie marocain en séjournant dans un Riad au lieu d’un hôtel régulier, est une expérience touristique éblouissante pour les visiteurs du monde entier.  

Les origines de l’architecture de Riad

Le mot « Riad » ou « Ryad » est dérivé du mot arabe  رياض », qui signifie « jardin ».
L’origine de la structure Riad remonte à des civilisations anciennes, et est un mélange parfait de différentes architectures. Même si les maisons qui sont construites autour des cours centrales ont toujours existé dans le monde gréco-romain antique, de nos jours, ils sont particulièrement distingués dans l’architecture marocaine-andalouse.

Même si le style de ces Riads a changé au fil des ans pour un style plus moderne et simple, la même structure globale est encore utilisée dans le design d’aujourd’hui.

Architecture des Riads

En termes d’architecture, la façade et les murs du Riad se distinguent par leurs caractéristiques d’intimité. Contrairement aux bâtiments ordinaires qui ont des ouvertures donnant sur l’extérieur, les fenêtres des Riads font toujours face à la cour intérieure et au jardin, non seulement pour assurer l’intimité de la famille, car elle est soutenue par la conception islamique de l’intimité, mais aussi pour la protection contre les changements climatiques. Cette orientation vers l’intérieur et l’absence de grandes fenêtres extérieures souligne encore plus le jardin central et la cour. Le jardin central se distingue dans la plupart des cas par quatre places différentes de plantes et d’arbres, souvent orange ou citron, entourant la fontaine centrale.